La Philosophie Touchante

Entourée, mais seule.

 

 

Esseulée elle se sent. À travers le temps qui passe, le paysage qui l’entoure, l’environnement qui devient de plus en plus hostile à tout épanouissement  psychique.

Incomprise elle l’est. Personne ne semble saisir la portée de sa détresse intérieure. Pourquoi elle se sent si mal ?

Elle a un feu ardent qui brûle en elle, une passion camouflée, des désirs inassouvis. Que va-t-elle faire de sa personne ?  ceci reste la perpétuelle question qui lui taraude l’esprit.

Les caresses du vent le soir au coucher, lui font imaginer les milles et unes surprises que recouvrent les voyages à travers le monde.

Ailleurs l’herbe est verte, on le dit souvent. Mais pourquoi pas celle qui nous environne ?

L’on peine à apprécier les délices les plus proches et évidents. Nous vilipendons nos ressources matérielles, physiques et psychiques.

Et elle, à travers tout ce désert d’émotions, ressent des envies de liberté, d’épanouissement et de voyage.

 

Goûter à des plats différents, à la beauté des plages aux eaux mi-bleues mi-vertes, savourer le plaisir inégalé du sable qui caresse  les pieds nus.

Partir seule, est un rêve qu’elle chérit. Être libre de tout engagement contraignant serait à ses magnifiques yeux au regard perçant, l’extase.

Mais hélas, cette vie n’est simplement pas si linéaire. Il y a des embûches qui testent la patience, la force et le caractère.

Ce qu’elle vit en ces instants, représente un véritable challenge. Mais encore il ne tient qu’à elle de s’envoler.

De couper ses chaînes, de partir, mais malheureusement, la peur, la crainte des représailles de son environnement la retiennent. Prendre le risque ou pas ? Voilà la véritable question.

Ce qu’il lui faut c’est de la renaissance, un nouveau départ. Le besoin espéré au fil des jours et circonstances, d’un souffle nouveau. Qui pour l’aider à y parvenir ? Qui ?

Et le soir avant de fermer ses yeux, elle refait l’ultime prière: puisse les cieux faire de demain, son lendemain à elle, un jour meilleur, plus agréable, avec un goût meilleur.

Elle est triste, seule, mal comprise, dans sa bulle.

Sur son corps et ses lèvres, elle a recouvert une carapace inattaquable, inébranlable, sous laquelle se cache plein de blessures. Mais aux yeux du monde, à leur yeux, elle semble si épanouie, sereine et détendue.

En cette femme, cette jeune femme, sommeillent profondément  des peines inégalées, des détresses mal assimilées et des peurs à dompter et surpasser, comme chacun d’entre nous.

 

#Justwords

Rendez-vous sur Hellocoton !